https://www.blameitonthemusic.ch/google16b61b55a889a545.html

Blame It On the Music

Music and stuff

kilario Live session

1 groupe, 1 lieu et 4 lives sessions complètements différentes les unes des autres. C’est le pari que s’est lancé le groupe lausannois KILARIO. Dans une ère où le flux d’informations circule à tout va et sans se lasser du surplus de contenus proposés chaque jour, on retrouve un groupe de groove brésilien, émergent sur la scène suisse romande, qui est bien motivé à montrer ses pas de danses au plus grand nombre. Musique caméléon et esthétiques contrastées, un mélange qui fera bouger la foule au “Carnaval da brincadeira”.

Le projet de ces Lives Sessions a été mis sur pied par moi-même et Hugo Labat. Un détail de tout les crédits des participants de ce travail est répertorié sur la description de chaque vidéo.


On a tous des vices dissimulés, alcool, tabac, distribue-les, café, travail recommande-les. Bien des choses peuvent freiner la créativité et l’épanouissement. La matrice du désarroi peut être là sans qu’on s’en aperçoive, nous entraînons dans un cercle vicieux qui paraît être sans fin. Mais quand libéré.e.s, nous sommes, alors la joie de se sentir flotter se propage dans l’atmosphère et ce n’est que mélodie qui se glisse sous nos doigts et qui fait écho à notre corps.

Dans ce monde de folie un imaginaire apocalyptique se dessine dans la ville de São Paulo pour se mêler à un futur proche bien plus réel que fantasmé. La poussière a la silhouette d’un rite de passage inaccessible depuis la fenêtre de l’immeuble. Le ciel gris ne nous laisse pas apercevoir la lueur du jour puisqu’elle est sans lendemain. Ils nous ont tous trompé au carnaval de la magouille. Pourrons-nous en ressortir un jour?

J’invite tous le monde à ma fête, à l’exception de toi, “porque você não presta”. Une expression intraduisible en français, enfin si, mais ça sonne plus aussi bien après traduction. Donc, en gros, cette chanson est un hymne à la joie de partager ensemble et il n’y a certainement pas de place pour les malintentionné.e.s…

Les vagues, la légèreté, le sable, le vent, l’eau. Une chanson dédiée à la mer. La mer qui est aussi mère nature, qui est aussi un sanctuaire de purification, une prise de recul, une quête perpétuelle vers son vrai soi. Plus on y est connecté, plus la brillance de notre âme se reflète à l’eau et aux vagues de l’océan.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2020 Blame It On the Music

Theme by Anders Norén